Non-Linéaire

Une exploration des possibilités graphiques offertes par les systèmes non-linéaires.

Distributions aléatoires ?

Une suite `S` d'entiers naturels entre 0 et 9 (inclus) est générée d'une manière ou d'une autre (processus indiqué sous chaque figure).

Les visuels de cette série sont construits de la manière suivante :

`AA S_n in [0, 9]`
`AA P_x,P_y in [0, 9]`
`(P_x, P_y) = (S_n, S_(n+1))`

L'opacité de chaque cellule permet de visualiser la densité de points sur la coordonnée en question.

Il est intéressant de noter qu'une suite "réellement" aléatoire sera représentée par une grille presque complètement uniforme (si tant est que l'échantillon soit assez grand).

Réciproquement, moins la grille est uniforme, plus il est probable que le processus de génération des samples soit biaisé.

La taille de chaque échantillon est relativement faible afin de pouvoir comparer des données légères tout ou pouvant visualiser la différence notable de rendu entre les différents processus.
Les chiffres ont été tapés "aléatoirement" sur un clavier d'ordinateur portable, la main gauche restant proche des chiffres entre 1 et 5, la main droite entre 5 et 0 ("0" se situant à droite du "9" sur le clavier).
Les chiffres ont été à nouveau tapés "aléatoirement" sur un clavier d'ordinateur portable, la main gauche restant proche des chiffres entre 1 et 5, la main droite entre 5 et 0 ("0" se situant à droite du "9" sur le clavier).
Les chiffres correspondent aux ~280 premières décimales de `pi`
Les chiffres correspondent aux ~280 premières décimales de `e`
Les caractères des deux premières strophes du Bateau Ivre d'Arthur Rimbaud sont d'abord convertis en entiers entre 1 et 26 (Les caractères non alphanumériques sont supprimés).
Le modulo 10 de chaque nombre est ensuite utilisé pour générer la séquence correspondant à cette figure.
Les caractères du poème L'étranger de Charles Baudelaire (extrait du Spleen de Paris) sont d'abord convertis en entiers entre 1 et 26 (Les caractères non alphanumériques sont supprimés).
Le modulo 10 de chaque nombre est ensuite utilisé pour générer la séquence correspondant à cette figure.
Les visuels correspondant aux séquences entrées au clavier sont superposés avec un mode de fusion "Mulitiplication" afin de mettre en évidence les zones plus denses dans ces deux cas
Les visuels correspondant aux séquences générées à partir de constantes mathématiques sont superposés avec un mode de fusion "Mulitiplication" afin de mettre en évidence les zones plus denses dans ces deux cas
Les visuels correspondant aux séquences générées à partir de textes écrits en français sont superposés avec un mode de fusion "Mulitiplication" afin de mettre en évidence les zones plus denses dans ces deux cas